Les enfants violés parlent : « Le soldat français m’a dit qu’il fallait mettre son bangala dans ma bouche »

7739804-11981348CANALFRANCE.INFO – Après la divulgation par « The Guardian »  d’un rapport dressé par les Nations Unies, François Hollande a passé un message très ferme sur les accusations de viols d’enfants par des soldats français déployés en Centrafrique.

« Si certains militaires se sont mal comportés, je serai implacable », a déclaré François Hollande lors d’un déplacement à Brest. « Si les faits sont avérés par la justice et le commandement militaire (…) il y aura des sanctions qui seront à proportion des faits qui auront été constatés, et si c’est grave, les sanctions seront graves, elles devront même être exemplaires », a ajouté le président de la République.

Anders Kompass, le directeur des opérations des Nations Unies a été suspendu pour avoir dévoilé ces informations aux procureurs français. Il sera également entendu par la justice sur la violation des protocoles tenus secrets. Ce rapport stipule comment les 10 garçons sans-abris, âgés de huit à 15 ans ont été sexuellement exploités.

Source suite de l’article sur : http://www.canalfrance.info/Les-enfants-violes-parlent-Le-soldat-francais-m-a-dit-qu-il-fallait-mettre-son-bangala-dans-ma-bouche_a4805.html?preview=1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s