Une nouvelle étude sur les liens entre viande et cancer fait réagir l’industrie

2012-03-15-120315_delucq_couleur_pt-thumb
SOURCE DESSIN/huffingtonpost
……………………………………………..

L’industrie de la viande se prépare à riposter aux résultats d’une étude qui renforcerait les liens entre le cancer et la consommation de la viande rouge. La recherche a été menée par des experts de l’agence de recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et ses résultats doivent être rendus publics lundi.

Selon le quotidien britannique Daily Mail, l’étude révélerait que la consommation de viandes transformées est plus cancérigène que la consommation de viande rouge, qui arrive au deuxième rang.

« Si c’est la conclusion de l’agence, elle ne peut s’appliquer à la santé des personnes, parce qu’elle ne comporte qu’une partie du casse-tête, des risques théoriques », a déclaré le président de l’Institut nord-américain de la viande, Barry Carpenter.

La directrice de la recherche sur la nutrition au sein de l’Association nationale des éleveurs de bovins, Shalene McNeill, a déclaré que les données scientifiques disponibles ne font pas de liens de cause à effet entre tout type de viande et tout type de cancer.

« Le cancer est une maladie complexe que même les plus brillants esprits ne comprennent pas complètement », dit-elle, ajoutant que « des milliards de dollars ont été dépensés sur des études partout dans le monde et rien n’a prouvé que quelque nourriture que ce soit cause ou guérit le cancer ».

L’agence de recherche de l’OMS a pour sa part indiqué qu’elle ne commenterait pas ces réactions, mais que les résultats de l’étude seront dévoilés en même temps qu’ils seront publiés dans la revue scientifique The Lancet Oncology.

La Société américaine du cancer a rappelé qu’il y a longtemps qu’elle recommande aux citoyens de limiter leur consommation de viandes rouges et transformées.

La viande, un corps étranger

Dans une étude publiée en décembre dernier dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, des chercheurs ont pour la première fois décrit en quoi la viande rouge pouvait s’avérer nocive pour l’humain. Dans ce rapport, les scientifiques expliquent que le corps réagit à l’ingestion de la viande comme à un corps étranger et provoque une réaction immunitaire toxique.

Ils ont découvert que le bœuf, le porc et l’agneau contiennent un sucre naturellement produit par les carnivores, mais pas par l’homme. Ainsi, manger de la viande déclenche une réponse du système immunitaire qui produit des anticorps, entraîne l’inflammation et éventuellement le cancer.

source article:http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2015/10/23/004-oms-sante-viande-etude-cancer-lobby.shtml

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s