Comment la lumière UV est-elle utilisée dans la technologie de traitement des aliments ?

Adrienne Lay, Royaume-Uni

La lumière UV dans le secteur alimentaire est utilisée pour la désinfection, de l’eau ou de l’air par exemple. Mais l’irradiation des aliments avec de la haute énergie, la radiation ionisante est un traitement physique de la nourriture utilisé. Elle peut être utilisée pour prolonger la durée de vie des produits alimentaires et/ou pour réduire les risques pour la santé associés à certains produits dus à la présence de microorganismes pathogènes.

 

Le traitement peut être appliqué pour différentes raisons, comme :

  • Prévention de germination et pousses sur les pommes de terre, oignons et ail

  • Désinfection en tuant ou stérilisant les insectes qui infestent les céréales, fruits séchés, légumes ou noix.

  • Ralentissement du mûrissement et du vieillissement des fruits et légumes
  • Prolongation de la durée de vie et prévention de maladies liées à la nourriture en réduisant le nombre de microorganismes viables dans la viande, la volaille et les fruits de mer.
  • Réduction des microorganismes dans les herbes et épices

En pratique, l’utilisation de cette technique est assez limitée même si elle est autorisée dans de nombreux pays.  

Les réglementations pour l’utilisation du procédé d’irradiation dans l’UE ne sont pas harmonisées. Les États membres discutent encore pour savoir pour quels aliments il doit y avoir une autorisation de traitement par radiation ionisante. Les États membres travaillent sur une stratégie, qui est proposée pour établir une liste positive. L’irradiation des aliments ne peut être autorisée que si : il existe un besoin technologique raisonnable, elle ne présente aucun risque pour la santé et est effectuée dans les conditions proposées, elle présente des avantages pour le consommateur, elle n’est pas utilisée en remplacement des pratiques d’hygiène et sanitaires ou de la bonne fabrication ou encore de la pratique agricole.

Jusqu’à présent, l’irradiation alimentaire n’est autorisée dans l’UE que pour les herbes et épices. Mais les autorisations nationales des États membres, qui permettent l’irradiation de certains aliments, peuvent être maintenues jusqu’à ce que la liste positive complète entre en vigueur. L’irradiation est autorisée en France (crevettes par exemple), en Belgique (cuisses de grenouille), aux Pays-Bas (volaille), en Italie (pommes de terre) et au Royaume-Uni (oignons).

http://ec.europa.eu/food/food/biosafety/irradiation/comm_legisl_en.print.htm

http://ec.europa.eu/food/food/biosafety/irradiation/docs/annual_report_2010_en.pdf

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s