RETOUR SUR INFO <>

 

source/ http://lesmoutonsenrages.fr/…/congo-comment-et-pourquoi-6-…/

<<<On peut s’indigner quand nous sommes touchés de près. Pourtant il y a des horreurs ailleurs qui ne font pas de bruit médiatique, ou d’autres tellement ressassées, qu’elles en deviennent banales. Ça se passe loin, et il est de l’intérêt de certains, de profiter des troubles inter-ethniques, de la corruption, pour piller les richesses disponibles, dont l’Occident a tant besoin pour sa haute technologie. Qui va s’indigner pour ces peuplades lointaines et abandonnées à leur triste sort? Quand vous vous servirez de vos I-phones, ordinateurs, TV plasma et autres tablettes, pensez que tous ces objets dégoulinent du sang des malheureuses victimes anonymes, massacrées pour qu’on puisse regarder les dernières nouvelles à la télé, ou envoyer un selfie inutile à son carnet d’adresses. Article déjà posté ICI et ICI en 2012, c’est donc un retour sur info, enrichi d’une émission radio. Je vous signale qu’il y a dans l’article de Merlin, une image de corps carbonisés, qui n’a rien à voir avec le coltan, mais avec un accident, du à l’explosion d’un camion citerne en 2010, l’auteur à été prévenu. Attention aux images récupérées par les fauteurs de troubles…>>>

 

_____________________________________________________

Source et émission radio à écouter ici : FranceInter

 

Le pillage du Congo et l’éradication de son peuple dans une totale indifférence, tout cela mené par les grandes multinationales lointaines, les mafieux, les dictateurs des pays voisins !

Pourquoi ?

Pour l’exploitation du coltan…

Le coltan est un gravier noir dans la boue au poids économique  très lourd. 80% des réserves mondiales sont ici. Le coltan contient du tantale et toute la planète en veut. Il s’agit d’un élément chimique adaptés au superalliage dans l’industrie de l’aérospatiale et aux condensateurs dans le domaine de l’électronique. Indispensable pour la construction de tablettes et smartphones.

La ruée vers le coltan est mené par les grandes multinationales lointaines, les mafieux, les dictateurs des pays voisins.

Comment 6 millions de morts peuvent-ils être placés sous silence médiatique ?

 

Sur les cendres du génocide rwandais, la seconde guerre du Congo éclate en 1998 dans la région des grands lacs à l’Est du Congo. 9 pays Africains sont impliqués. l’Angola, le Zimbabwe, la Namibie au sud,  le Rwanda l’Ouganda, le Burundi, le Congo, le Tchad, le Soudan au nord. Une trentaine de milices locales sévit sur le terrain.

Cette guerre du Congo est marquée par les séquelles du génocide rwandais, la faiblesse de l’Etat Congolais, la vitalité militaire du nouveau Rwanda, la surpopulation de la région des grands lacs, la perméabilité des vieilles frontières coloniales, l’accentuation des tensions ethniques due à la pauvreté, la présence de richesses naturelles, la militarisation de l’économie informelle, la demande mondiale de matières premières minérales, la demande locale d’armes et l’impuissance des Nations Unies.

Le bilan est lourd : 6 millions de morts, près de 4 millions de déplacés, des camps de réfugiés saturés et des centaines de milliers de personnes appauvries.

Les populations ne meurent pas sous le coup de mortiers. Elles meurent majoritairement de maladies, et de famine. Les armes de guerre sont le viol et la destruction du tissu social.

Pour l’exploitation du coltan, on épuise les populations locales, on les appauvrit, on les viole, on les incite à partir. On détruit les infrastructures sanitaires et la moindre pathologie devient mortelle.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s