Bien entretenir son jardin pendant l’hiver

A l’approche de l’hiver, comment préparer et entretenir le jardin ? Certaines tâches peuvent être programmées uniquement à cette saison, notamment la coupe de certains arbres ainsi que l’apport de nutriments aux sols.

Des gestes simples au jardin en hiver

jardin hiver conseils

Penser à la taille et aux rosiers

La taille est très efficace à cette période, car les branches sont dépourvues de sève. On n’hésitera donc pas à s’occuper des arbres fruitiers du potager, du lierre, du buis ainsi que des haies vertes. Certaines plantes comme les rosiers nécessitent une attention particulière, notamment une protection autour des points de greffe, qui sont très sensibles au froid et au gel. Si les rosiers ne sont pas en pot (dans ce cas on songera à les rentrer), il faut envelopper les tiges à l’aide d’un sac, ou d’une gaine. Très important : on stoppe l’apport d’engrais, afin d’éviter l’apparition de bourgeons qui ne résisteraient pas au froid.

Et le potager ?

L’hiver est la saison idéale pour planifier les plantations de l’année suivante. C’est donc l’occasion d’organiser en avance les futures platebandes, surtout si on utilise le système de culture alternative (changement de platebande annuel pour les cultures principales). On pourra également faire l’inventaire des semences et de se débarrasser de celles qui sont âgées de plus de 2 ans. Ces dernières n’auront que peu de chance de germer au printemps. Pour conserver au mieux le sol, il est important de lui offrir une quantité de nutriments essentiels à sa conservation. Il suffit pour cela de déposer quelques pelletées de compost mûr, environ 3-4 pelles sur un mètre carré de surface sont suffisantes.

Le paillage, pour un sol protégé

Une fois le sol bien nourri, il ne faut pas négliger sa protection contre le gel. Ainsi, en bon jardinier, on prépare ainsi une bâche de paillage. Cette technique peut être appliquée sur toutes les surfaces, qu’il s’agisse du verger, du potager, ou des pieds d’arbres, de massifs et de jeunes arbustes. Bon à savoir : c’est également très bénéfique pour les plantes en pot. Le paillage permet de limiter l’évaporation d’eau, pour maintenir une humidité optimale du sol. En empêchant la lumière d’arriver directement au sol, les plantes ne se développeront pas et ne souffriront pas du gel. Le jardin, potager et les arbres subiront un moindre stress grâce à cette opération, laquelle peut être faite au moyen d’un paillage organique. Au fil des semaines, tout en se décomposant, ce matériau se transformera en humus et sera idéal pour enrichir le taux argile-humique du sol. Au printemps, il sera encore plus fertile qu’auparavant.

sources; http://www.consommerdurable.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s